Paris-Nice Cyclo : Magnifique Izoard

Une nouvelle fois cette 8e étape s’est déroulée sous le soleil mais pas sous la canicule comme dans d’autres régions. Cette étape arrivait à Vars en passant par le géant Izoard. Un site exceptionnel. 

Une fois n’est pas coutume, le départ était plutôt tardif (8 h 30) depuis la station de Montgenèvre (1860 m).  Une belle descente permettait de rallier très vite Briançon et de partir à l’assaut du village de Puy-Saint-Pierre. Cette ascension courte (5 km) mais raide (passages à 12 %) faisait son effet en disloquant les groupes. De fait, ils sont arrivés échelonnés au premier ravitaillement du jour. Après une boucle vers Puy-Saint-André, les cyclos revenaient à Briançon pour partir cette fois escalader le mythique col de l’Izoard (2360 m). Les plus fatigués avaient pris soin d’éviter cette boucle pour filer au plus court vers l’Izoard. L’ascension de 19 km pesait dans les jambes des participants mais ils savaient qu’en basculant, ils auraient la joie de découvrir la magnifique Casse Déserte où le Tour a souvent basculé et aussi de descendre jusqu’à Brunissard pour prendre leur traditionnel repas de course. La longue descente dans les gorges du Guil permettait de sentir la chaleur (32 °c) même si on ne parlait pas de canicule en Hautes-Alpes. Néanmoins, l’ascension finale vers la station de Vars, se révélait exigeante pour les rescapés car au-delà de la pente sévère lors des 8 premiers kilomètres, l’absence d’ombre, leur imposait de « faire la chasse à la canette ». Heureusement l’arrivée était jugée dans le bas de la station car de nombreux cyclos résidaient aux hôtels à proximité. Bref, encore une superbe étape et la plus courte avec ses 95 km.

 


Mur Facebook
Qui est en ligne ?

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2007-2017 Tous droits réservés - AAOC WISSOUS - Design : Florent MOULIN - V.3.0
Site optimisé pour une résolution en 1280x1024