Un nouveau départ matinal (7 h 30) ce matin car une autre épreuve se déroulait un peu plus tard. Qu’à cela ne tienne, le soleil avait déjà dardé ses premiers rayons pour illuminer le col de Joux-Plane (1691 m) par le versant de Ranfolly. Une entrée en matière plutôt rude mais les participants du Paris-Nice Cyclo sont rompus aux efforts ! Et au sommet, ils eu droit à une superbe récompense, le lac avec le Mont-Blanc en toile de fond ! Somptueux. La descente rapide vers Samoëns permettait de rejoindre la pause café sur la place du gros tilleul, symbole du village. La suite du parcours s’effectuait en pente douce pour rejoindre Cluses (45 km) avant que les hostilités ne recommencent avec l’ascension du col de la Colombière (1613 m) par son versant le plus difficile ! Heureusement au niveau du reposoir, le bien-nommé, les cyclos pouvaient souffler un peu sur un long replat.  En revanche, les 2 derniers kilomètres étaient terribles avec plus de 10 % de pente moyenne. Une fois au sommet, il ne restait plus qu’à dévaler la pente pour rejoindre le village du Grand-Bornand où était situé la pause repas. Après une petite pause de près d’une heure  sous les halles, la majorité des participants repartaient par l’itinéraire bis via Thônes et Ugine pour remonter jusqu’à Flumet par les gorges de l’Arly. La dernière montée du col des Saisies où était jugée l’arrivée de l’étape achevait ce périple de 142 km pour plus de  3500 m de dénivelée. Les différents maillots de l’épreuve (Fair-Play, Féminines, Grimpeur) était remis par l’enfant du pays, Franck Piccard, l’ancien champion de ski. 

 


Mur Facebook
Qui est en ligne ?

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2007-2017 Tous droits réservés - AAOC WISSOUS - Design : Florent MOULIN - V.3.0
Site optimisé pour une résolution en 1280x1024