Aujourd'hui un gros programme attendait les cyclistes.
Après la remise des maillots des 2 dernières étapes,le peloton s'élance - sous escorte - dans un petit méli-mélo passé inaperçu dans la ville.
 
Aujourd'hui pas de départ canon, la pente fait la sélection et les groupes se constituent dès les 1ers Kms.
 
Qu'il est plaisant ce col de Plainpalais avec ses pentes douces et sous le soleil.
Ça change du Grand Colombier et à la réflexion ce n'est pas une route mais un télésiège qui devrait passer là !
 
En tout cas dans Plainpalais, une vue magnifique se dégage de toute part.
Il sent bon la bonne humeur collective et... la vache ce col 😜
 
Avec sa dizaine de Kms, il met en jambes pour enchaîner sur le Mont Revard.
La descente vers le Montcel est large, il s'agit juste d'être vigilant par la route humide et les jeux d'ombres et de lumière.
 
Le buffet est prêt et bien achalandé pour la pause café. La température devient clémente et le chocolat commence à fondre.
 
La liaison Le Montcel / Le col du Frêne est venteuse et vallonnée. Mieux vaut ne pas s'aventurer solo et rouler groupé.
 
Au sommet du col du Frêne la vue est claire vers les cimes.
 
Dans la descente du col du Frêne, une surprise se cache dans chaque virage ce qui rend l'exercice assez technique.
 
Pour rejoindre la pause déjeuner, il reste +/- 35k. Selon le road book, c'est assez plat. Les bosses dispersées ici et là sont gommées à l'échelle du profil.
On traverse des villages sur des routes en montagnes russes.
Depuis le matin, on peut voir des châteaux ou autres forteresses à flanc de colline.
 
Enfin arrive Tours-En-Savoie et la pause déjeuner. Le repas est excellent avec une mention spéciale pour la salade de fruits.
 
Il reste 40kms pour rejoindre St-François-Longchamp et l'ascension de l'autodrome de la Madeleine.
Si c'est un très beau col, on est également très fréquenté par les motards et les voitures de sports.
D'abord en sous bois, le col s'ouvre vers les alpages et de nombreuses vives cascades d'eau.
Compte tenu de cette première chaleur, l'assistance, et les motos en particulier, distribuaient de l'eau tout au long de l'ascension.
 
Le passage au sommet est une satisfaction pour tous les participants. Les bénévoles présents félicitent les sportifs.
 
Il reste quelques lacets à descendre pour participer au pot d'accueil de la ville et rejoindre les hôtels.
 
Une grosse journée de vélo avec plus de 4000m de D+ sous un soleil radieux.
 
 
Franck LAVIRON - Cyclo AAOC
 

 

5ème ETAPE AIX-LES-BAINS – SAINT-FRANCOIS-LONGCHAMP

DISTANCE : 170KMS – DENIVELE POSITIF : 3060M déclaré

Mais en réalité : 4200m
 1
 

Juste pour vous mettre en appétit c’est le centre de remise en forme Bernard Hinault de Saint-François, dommage pas le temps d’aller y faire un tour, sauna et massage ce sera pour plus tard, on va souffler cela aux oreilles des organisateurs.

Le départ d’Aix-les-bains a été donné par Directeur des Sports Monsieur César Dissac. Une étape splendide, on part pour le petit col de saint Saturnin juste 400m, même pas essoufflé. On enchaîne avec le col du Plainpalais à 1189m, puis le Mont Revard, mais nous avons pris la bifurcation sur La Clusaz à 1471m, superbe montée difficile, avec une vue magnifique sur la vallée en étant au-dessus des nuages. Alexandre Poser du club de Gontaud, est le premier à franchir ce col, mais il est vrai qu’il était frais puisqu’il a rejoint le Paris-Nice hier soir. Très bien reçu par Monsieur Jean-Christophe Eichenlaub maire de Moncel, notre équipe café avait fait les choses bien, merci à elles. Ensuite ce sera le col du Frêne à 957m, descente rapide et dangereuse jusqu’à Saint-Pierre d’Albigny. Côté sportif, c’était juste l’apéritif pour une bonne mise en appétit, le plus difficile arrive.

Entre-temps nous avons eu notre déjeuner à Tours-en-Savoie en vallée de tarentaise ou Madame le Maire Chantal Martin et le député Vincent Rolland nous ont accueillis.

Glané au hasard et c’est assez drôle c’est que le point culminant de cette commune s’intitule « Pointe de la Grande Journée », vous avez dit prémonitoire ?

Nous voici enfin au pied du col de la Madeleine, voilà c’est parti pour « bouffer » 26kms d’ascension. On passe « les Celliers », mince il n’y a rien à boire, la route continue de s’élever irrégulièrement pour arriver au sommet, vue superbe, d’un côté le Mont Blanc et de l’autre le massif du Beaufortin.

2

Passage au sommet et pose photo pour certains, il reste une descente de 4 kms en lacets pour atteindre St-François-Lonchamp, commune que je connais bien pour y séjourner fréquemment. Un petit souci : tout le monde ne pourra pas loger sur Saint-François-Longchamp, en conséquence des participants devront descendre dans la vallée pour leur logement, avantage, ils ne prendront pas froid demain matin dans la descente, tout n’est pas négatif.

Incidents : Une chute sans gravité d’un participant face à un ïlot directionnel et une triathlète qui a pris « un coup de chaud dans l’ascension de la Madeleine, très vite prise en charge par le service médical. Un motard a crevé (c’est rare), mais la solidarité des deux roues motorisées a permis de réparer rapidement.

Maillot rose pour Marie-Jeanne Chaillou et Marie-Claude Hervé

Maillot vert du fair-play pour Pascal Jeandre

Maillot à pois meilleur grimpeur pour Pascal Sollier

BONNE FETE A TOUS LES PAPAS

Clin d’œil :

La divine solitude du cycliste est peuplée d’ombres que le soleil (enfin retrouvé) étire sur le grain des routes.

Enfourcher un vélo, c’est entrer dans une langue que l’on mettra longtemps à assimiler, c’est transformer chaque geste accompli qu’un automobiliste ne pourra pas comprendre (du moins un certain nombre). Prêt à mouliner, prêt à gicler, à coincer, à bâcher (non pas ça), à sucer les roues, à pointer le nez à la fenêtre, prêt à avaler des bornes et des bornes, près de 1500 pour la plupart d’entre-vous. Cà y est vous êtes entré dans le clan édénique des moelleux.

Bravo Mesdames (vous êtes 16 sur cette épreuve, on n’est pas encore à la parité, mais c’est beaucoup mieux que les années précédentes), Bravo Messieurs, tout le Comité d’organisation vous félicite.

A demain si vous le voulez bien,

Jean-Marc ROUXEL



STRAVA

Retrouvez le club de l'épreuve sur STRAVA afin de partager vos préparations !
Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2007-2019 Tous droits réservés - AAOC WISSOUS - Design : Florent MOULIN - V.4.0
Site optimisé pour une résolution >= 1280x1024